Rappel : Possibilité D’une Grève De La Section Locale 1252 Du SCFP

Pour que nos membres, y compris nos nouveaux membres IAA, soient informés de leurs droits et obligations en cas de grève d’un autre syndicat, si cela devait se produire, nous voulons vous rappeler les règles de base à suivre dans l’éventualité où les travailleurs du SCFP se mettraient en grève.

1. Vous devez vous présenter au travail comme prévu.

2. S’il y a un piquet de grève qui vous empêche de vous présenter au travail par peur ou par danger, vous devez quitter la zone immédiatement et contacter votre superviseur pour obtenir des instructions. Vous devez rester prête ou prêt et disponible pour votre quart de travail prévu.

3. Vous ne devez effectuer que vos fonctions et tâches normales et habituelles d’II/IP/IAA. On ne peut pas et on ne doit pas vous demander d’effectuer des tâches de quelque nature que ce soit qui sont normalement effectuées par un membre du SCFP.

4. Si votre employeur fait pression sur vous pour que vous fassiez du travail des membres du SCFP, demandez-lui de mettre sa demande par écrit et envoyez-nous-en une copie. Nous traiterons le problème à partir de là. Toutefois, il convient de respecter la règle « obéir maintenant, se plaindre plus tard ».

N’oubliez pas que l’employeur tentera de limiter l’impact d’une grève légale en demandant à d’autres employées ou employés d’effectuer le travail des membres du SCFP. Plus le travail d’une unité de négociation du SCFP est effectué, plus la grève risque de durer longtemps. Cela n’est dans l’intérêt de personne.

Nous comprenons parfaitement la bienveillance, l’inquiétude et l’empathie que vous éprouvez pour les patients et les clients dont vous vous occupez, et dans certains cas ces personnes sont comme une famille pour beaucoup d’entre vous.

Cependant, nous demandons que les mesures de grève légales prises par un autre syndicat soient respectées. Cela fait partie du processus de négociation collective libre et le fait d’appuyer nos confrères et consœurs du SCFP-NB est une preuve importante de solidarité au sein du mouvement syndical au Nouveau-Brunswick. L’employeur ne peut pas gagner cette grève sur le dos des membres du SIINB, en essayant de diviser, pour mieux régner, des syndicats qui travaillent côte à côte tous les jours. Nous sommes libres d’appuyer leurs piquets de grève et leurs manifestations pacifiques; cependant, le respect de la décision du SCFP de faire la grève ne peut donner lieu à des moyens de pression au travail illégaux de la part des membres du SIINB (voir les articles 104 à 106 de la Loi relative aux relations de travail dans les services publics).

Au fur et à mesure que des renseignements seront disponibles, nous les communiquerons à tous les membres du SIINB. Si vous avez des questions, veuillez nous contacter ou contacter votre ART.

Nous vous remercions de votre patience et de votre compréhension alors que nous essayons de diffuser cette information très importante en temps opportun à tous les membres.

En toute solidarité,

Paula Doucet, II
Présidente du SIINB