Voici des membres du personnel infirmier immatriculé.

Chaque jour, en première ligne, ils s’occupent des Néo-Brunswickois et des Néo-Brunswickoises. Ils se dévouent corps et âme même s’ils sont poussés aux limites de leurs capacités, même si leurs corps sont meurtris et couverts d’ecchymoses, même s’ils travaillent pendant de longues heures et qu’ils sont confrontés à une pénurie de personnel.

Selon l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS), 41 % des infirmières et infirmiers immatriculés du Nouveau-Brunswick sont admissibles à la retraite au cours des cinq prochaines années. Imaginez ne pas avoir assez d’infirmières et infirmiers immatriculés pour doter trois de nos plus grands hôpitaux de la province (Saint John, Moncton City et Fredericton).

Le gouvernement doit intervenir et faire preuve d’un leadership novateur pour réparer notre système de soins de santé. Les récentes promesses électorales prévoyant la construction de plus de cliniques et un accroissement du financement structurel auront seulement des effets bénéfiques sur la santé de la population s’il y a suffisamment d’infirmières et d’infirmiers immatriculés en poste pour fournir des soins sécuritaires aux patients avec le niveau de connaissances et de compétences nécessaires.

Le Nouveau-Brunswick doit faire plus qu’appliquer un pansement. Le gouvernement doit adopter une vraie solution à long terme qui comprend :

  • Une amélioration des programmes de formation et d’éducation pour répondre aux besoins de la population
  • Des efforts de recrutement international
  • Une augmentation du contingent dans les facultés des sciences infirmières de la province
  • Un modèle d’emploi qui encourage les diplômés en soins infirmiers à rester et à travailler dans la province en leur offrant un emploi permanent

Les infirmières et infirmiers immatriculés (II), et les infirmières et infirmiers praticiens (IP) sont des professionnels de la santé essentiels dont l’expertise en prestation de soins de santé est fondée sur leurs compétences et leur formation. Ils assurent la qualité des soins et veillent à ce que les résultats soient optimaux, et les événements indésirables le moins nombreux possible. C’est un fait : quand les gouvernements coupent dans le personnel infirmier professionnel, les coûts grimpent dans d’autres parties du système de soins de santé, et la qualité des soins en souffre.

Avis aux membres : veuillez visiter notre page de campagne pour en savoir plus.

Aidez-nous à diffuser le message! Affichez votre soutien envers les infirmières et infirmiers immatriculés en partageant le contenu ci-dessous sur vos propres réseaux sociaux.